Chr. Huygens | < Oeuvres XIII > | Vertaling

Lait et sang , eau de poivre , cire , vinaigre , semence , muscade , urine , thé , fond noir , geler


Appendice XI   [ intro ]

Observations microscopiques

Première partie (1678 - 1680)

[ 698 ] [ v ]

    28 febr. [1678]  lac inspexi, orbiculis vitreis interceptum; in quo, ad lucem obverso, globuli diversae refractionis, liquori pellucido intermisti, cernebantur; eadem fere magnitudine ac multitudine atque corpora animalculorum in semine, sed non omnes inter se aequales. Hinc oritur lactis candor; Haec est butyri materia. nam seposito lacte paulatim hi globuli sursum feruntur ibique florem lactis quod vocant constituit, qui multum agitatus et ab interfuso sero liberatus, butyrum efficit, rupta globulorum parte.

    deinde sanguinem eodem modo inspexi, in quo globuli etiam apparebant pellucidi leviter colorati, innatantes liquori minoris refractionis. Sed hi magis conferti quam in lacte ac paulo majores. multi catervatim sibi coherebant. Post horas aliquot omnes hi globuli liquefacti liquorem uniformem efficiebant, luteo colore leviter tinctum.

[ 699 ] [ v ]

fig. 1     13 Mart. 1678.  Animalcula in aqua piperi superfusa animadverti. Erat dies 4 vel 5tus quod eam adservaveram. Erant pellucida nec majori corpore quam globuli in lacte. nec multa ex ijs moveri apparebat nec tam celeri progressu quam illa in semine. Sumpseram ex aquae superficie cui velut pinguedo quaepiam tenuis atque albicans supernatabat. Non erat magna multitudo animalculorum.

    14 [Mart.]  Rursus de supernatante pellicula inter vitreos orbiculos inclusi. ubi jam prodigiosa multitudo erat talium animalculorum, ac si acervatim congesta forent, sed tantum exiguo motu, etsi satis celeri, inter se movebantur, qui motus ex splendore ipsorum percipiebatur, quia certo positu lucebant alijs vero minus. directe ad lumen obvertenti nihil fere de motu apparebat, sed luce a latere incidente.

    20 Martij.  Supposui microscopio ceram quam apes pedibus suis adfigunt quam apparuit nihil aliud esse quam congeriem globulorum aureorum quales antea in croco observaveram.
    [ "cette poussiere tirée des fleurs de Crocus" (lettre de 26 mars 1678: VIII, 65).]



1678.   11 Jun. Hagae.

fig. 2-4     Observè les petits animaux qui naissent dans de l'eau ou l'on a mis du poivre concassè. c'estoit de l'eau que le Sr. Leeuwenhoeck avoit envoiè 3 ou 4 jours auparavant.

    Le matin ces animaux estoient tous de cette forme [Fig. 2] par le dos, et par en bas de celle cy [Fig. 3]. Il y en avoit par centaines au microscope.

    A 3 heures apres midy plus de 9/10es de ces insectes estoient devenus de cette forme [Fig. 4],

[ 700 ] [ v ]

courants fort viste comme les premiers dont il n'en restoit qu'environ la dixieme partie formez comme ils estoient le matin. Ces longs ne se courboient point mais alloient tout droit. Ayant estè un heure sans les voir je les trouvay tous disparus, et il n'y restoit que des petits corps beaucoup moindres et sans vie.

    Le premier jour que j'observay ces animaux en Ovale il y en paroissoit quelques uns beaucoup plus grands qui tantost sembloient ronds tantost ovales, et courroient souvent comme en roulant et en sorte que les parties de leurs corps sembloient se mouvoir en elles mesmes, mais comme j'en suivois un longtemps de la vue, j'observay que ces parties estoient des animaux de la premiere figure assemblez en un, car je vis qu'il s'en separa premierement deux, puis encore d'autres, et a la fin tous.

    Dans les anguilles du vinaigre j'en observay qui avoient deux petites anguilles dans le corps, qui faisoient des tours et des tortillements, et quelquesfois s'estendoient et parcourroient presque tout le corps de leur mere, qui estoit sans mouvement et peut estre morte [<]. Ces anguilles ont la pluspart des grosses bulles d'air dans le corps, dont j'en ay vu sortir par un trou du costè de la queue. Les entrailles ne paroissent presque que comme de petits globules de differente grosseur. Leur peau est une pellicule tout a fait transparente. fig. 5-8


    12 Jun.  Les animaux de poivre dans l'un des verres ou je les mis estoient tels [Fig. 5], le matin. Apres diner il y en avoit peu, et ils ne courroient presque point mais se tremoussoient en demeurant dans une mesme place, il y avoit quantitè de corps de cette forme [Fig. 6] et aussi de cette autre [Fig. 7] qui parfois ne paroissoient que comme une boule seule; un peu apres ces deux sortes de corps commencerent a se remuer, mais peu.

    Il me semble avoir vu qu'un de ces animaux [Fig. 5a] mit dehors un de cette figure [Fig. 7], qui demeura alors immobile.

    Il y avoit dans le mesme verre de ces animaux amassez dont j'ay parle dans l'observation de l'11e. Ils se tenoient la pluspart en une place, en tremblant et se secouant seulement un peu, leur forme estoit telle [Fig. 8], mais quelquefois ils prenoient une course, comme en roulant, et en courant ce rond s'etendoit en ovale.

    (Dans un autre verre que j'avois preparè une heure plus tard le mesme matin, avec de l'eau poivrée prise de la mesme phiole, les animaux courroient incessamment a la mesme heure de l'observation que je viens de mettre, et il y avoit plusieurs de ces amas ronds, les uns plus grands que les autres).

[ 701 ] [ v ]

fig. 9, 10     Une demie heure apres il n'y avoit plus de ces figures longues [Fig. 6] et peu de ces autres [Fig. 7], tout estant devenu de petits ronds [Fig. 9]; dont il y en avoit tant en certains endroits qu'ils se touchoient presque. Et en ces endroits il couroit plusieurs de ces animaux [Fig. 10], qui estoient tres peu ailleurs. Il y avoit tousjours quelques uns de ces ronds que j'ay dit estre composez.

    Un peu apres en regardant des endroits ou il y avoit quantitè de ces petits ronds entassez, il paroissoit y avoir du mouvement. Le mesme soir pourtant tout estoit mort. Mon frere ayant enfermè de ces animaux le lendemain matin (13 juin), j'y vis beaucoup de petits animaux de la grosseur des petits ronds susdits, qui courroient mais non pas fort viste, et il y avoit outre cela des animaux de la grandeur ordinaire.

    J'enfermay aussi de ces animaux un heure apres, et j'y en observay qui estoient environ deux fois plus gros que les petits ronds, parmy d'autres beaucoup plus grands qui estoient les ordinaires.

    le 14 juin.  Les plus petits des animaux enfermez le jour d'auparavant estoient devenus un peu plus grands, des autres il en restoit quelques uns immobiles, d'autres courrant tousjours. fig. 11, 12

    A midy il y avoit une grande quantite d'oeufs ronds, et en un autre endroit de figures de cette facon [Fig. 11] immobiles. Au soir j'y vis quelques fort petits animaux [Fig. 12] qui remuoient mais n'avancoient pas viste. Les grands courroient tousjours.
fig. 13

    le 15 [juin].  de mesme que le jour d'auparavant. Je vis qu'un des animaux de la plus grande sorte, dont la forme paroissoit cellecy [Fig. 13], faisoit des oeufs ou des excrements en avancant peu a peu, et en fretillant de la queue. Au bord de l'estang il y en avoit plusieurs morts, et une quantitè prodigieuse d'oeufs ou excrements qui se touchoient, et estoient remuez par les grands animaux qui courroient a travers. Apres midy tous les animaux estoient morts, a un costè de l'estang. et les oeufs sans mouvement.

[ 702 ] [ v ]

fig. 14

    figures apparentes des animaux in semine, la veritable figure ne pouvant estre bien discernée a cause de leur transparence [<,>].



Parisijs   26 Jul. 1678.

    Mis de l'eau de fontaine sur un peu de poivre dans un fort petite phiole.
fig. 15     Le lendemain 27e Jul. ayant pris de cette eau et mis dans le microscope entre le verre et le talc, j'y vis beaucoup de tres petits animaux, et plus petits que je n'en avois encore vu, qui courroient sans cesse. Leur figure ne se pouvoit pas bien distinguer, mais ils me semblerent a peu pres ronds [Fig. 15], mais estant enfoncez dans l'eau ils ne paroissoient que comme des points noirs courrants çà et là. Il y en avoit une autre sorte qui estoient bien plus grands et paroissoient presque ronds et transparents. Leur mouvement n'estoit pas viste et ils tournoient souvent en rond, quelquefois 2 ou 3 tenant ensemble.

[ 703 ] [ v ]

Il n'y avoit guere de ces derniers animaux. les jours suivants le nombre des petits augmentoit tousjours et non pas celuy des autres.

    le 30e Jul.  Je les fis voir dans nostre assemblée, ou quelques uns eurent de la peine à les discerner, parce qu'il faloit des spheres tres petites pour grossir ces objects si extremement petits, d'ou s'ensuit necessairement l'obscuritè. Il y avoit parmy les petits animaux qui estoient longs et inflexibles ainsi [Fig. 16], ils courroient comme les autres. fig. 16-20

[ eau de pluie   poivre]

    le 1r Aoust.  Je pris de la surface de l'eau de pluie que j'avois mis 6 jours auparavant dans une petite fiole. Et j'y trouvay des animaux de plusieurs figures et grandeurs quoyque peu en nombre. Il y en avoit qui estoient de cette figure et grandeur comparez avec les petits de l'eau poivrée [Fig. 17], d'autres de celle cy [Fig. 18] d'autres presque ronds [Fig. 19]. Mais il y avoit un animal fort grand de cette forme [Fig. 20] qui estoit fort flexible et transparent comme les autres, courant aussi fort viste comme eux, et il sembloit avoir des petits pieds tout du long du corps. Je n'avois pas encore vu de cette sorte d'animaux.
    [ On trouve l'animal de Fig. 20 (paramecium ou urosoma) dans une lettre à Constantijn, frère (11 août 1678): VIII, 92. ]

    2 Aoust.  Regardè la mesme eau de pluye, mais fraichement tirée de la phiole. Il y avoit des animaux comme le jour precedent mais point des fort petits. J'y trouveray derechef un de ces grands animaux, duquel je vis distinctement les petits pieds tout du long du corps.

[ 704 ] [ v ]

Ceux de devant au nombre de 4 ou 5 remuoient continuellement fort viste, mesme quand l'animal n'avancoit point. Par fois il faisoit en nageant des tours et des pirouettes. Un de mes amis qui le vit le compara a une lamproie. Il avoit de la grosseur au milieu, dans l'eau de poivre il n'y avoit que les tres petits animaux en grand nombre. fig. 21-26


    14 Aoust.  Dans l'eau de poivre vieille de 8 ou 10 jours ou il n'y avoit eu les 5 ou 6 premiers jours que de tres petits animaux a peine visibles, il y en avoit maintenant des grands longuets de cette façon [Fig. 21] qui ne courroient pas viste, et tousjours en fretillant de la queue. des tres petits il n'y en avoit plus ou tres peu. J'avois mis dans cette eau, il y avoit 4 ou 5 jours, 2 ou 3 goutes d'une eau de poivre ou il y avoit beaucoup d'animaux de la plus grande sorte et de cette façon [Fig. 22], laquelle eau M. Romer m'avoit envoiée, et l'avoit eue de Thuret. Je n'y trouvay qu'un ou deux de cette espece. Ils courrent viste.

    Dans cette eau de Thuret j'en vis quantitè de ces grands et aussi beaucoup de ces longuets qui fretillent en marchant. Dans de l'eau mise, il y avoit 10 jours, sur de la fleur de muscade (foelje) je trouvay quantitè des tres petits animaux comme cy devant dans l'eau de poivre, ayant un mouvement fort viste, et une espece de plus grands de cette forme [Fig. 23] et d'autres ronds [Fig. 24], les uns et les autres alloient lentement, et j'en vis plusieurs attachez deux a deux quoyque non pas joints fort pres, qui se tiroient l'un l'autre faisant beaucoup de tours.

    Dans de l'eau de fontaine simplement gardée dans de la porcelaine, pendant 10 jours, je trouvay de ces animaux [Fig. 25], mais tres peu, qui courroient tres viste, et par intervalle s'arrestoient subitement et assez longtemps, puis reprenoient leur course. il y en avoit aussi de moindres qui alloient lentement [Fig. 26].

[ 705 ] [ v ]

fig. 27     22 Aoust.  Dans mon eau de poivre il y avoit peu des grands animaux et j'en trouvay quelques uns de cette figure [Fig. 27] qui nageoient de la maniere des anguilles, et extremement viste.

    Dans l'eau de fleur de muscade il y en avoit quantitè la moitiè si longs que ceux du poivre, mais un peu plus ronds et blancs, c'est à dire transparents sans couleur. car ceux du poivre sont roux. Ils alloient viste mais de costè et d'autre, et non pas droit comme ceux du poivre. Il y avoit aussi une multitude de tres petits animaux dont on ne peut voir la figure, mais seulement le mouvement comme de points noirs. Ils alloient fort viste.

    J'ostay la peau qui s'estoit faite sur l'eau de poivre.

    23 Aoust.  Ceux de l'eau de fleur de muscade de mesme que le jour de devant, mais il y en avoit quantitè qui reposoient par intervalles et puis sautoient a un autre place distante de la premiere de 4 ou 5 fois leur longueur, et cela avec une celeritè estrange. puis reposoient, et apres un moment sautoient encore, les tres petits y estoient encore. J'en vis un ou deux grands comme dans l'eau de poivre. fig. 28-34

    27 Aoust.  Regardè de mon urine gardée pendant 24 heures. J'y trouvay quelque peu de petits animaux longs et menus, ainsi [Fig. 28] qui nageoient et se tournoient lentement et quelques autres moins longs [Fig. 29] qui alloient un peu plus viste de la maniere des anguilles. Puis d'autres fort petits [Fig. 30] qui avoient le plus de mouvement. M. Hartsoeker m'avoit dit d'avoir remarquè nouvellement ces animaux. Il y avoit aussi plusieurs plaques jaunatres de cette figure [Fig. 31]. Elles descendoient viste dans l'urine.

    28 Aoust.  Je ne trouvay plus de ces anguilles dans la mesme urine, mais seulement tres peu de ces plus courtes [Fig. 32], qui a peine avoient du mouvement. J'y remarquay quantitè de petits globes transparents dont plusieurs estoient joints deux a deux ainsi [Fig. 33], et je doutay s'ils n'avoient pas quelque mouvement. les plaques de sel comme auparavant.

    dans de l'eau ou j'avois mis quelque peu de feuilles de Thè a tremper pendant 7 ou 8 jours, je trouvay grande quantitè de petits animaux a peu pres de la grandeur de ceux de la seconde grandeur dans l'eau de poivre. Leur forme estoit celle cy [Fig.34], ils etoient fort transparents. Et trembloient toujours en allant. Ils courraient assez viste et tournoient souvent.

[ 706 ] [ v ]

    29 Aug.  Dans l'eau de fleur de noix muscade je ne trouvay plus de ces animaux qui y estoient le 23 aoust. mais quantitè d'oeufs ronds attachez par 2, 3, 4 ensemble, ou plustost c'estoient de petits animaux, car plusieurs se mouvoient estant ainsi attachez, sur tout ou ils estoient 2 à 2. Mais le mouvement estoit lent, et la pluspart en tournoiant. fig. 35-38 J'avois ostè la peau de cette eau le jour d'auparavant, n'y ayant rien trouvè alors de vivant, ni aussi dans mon eau de poivre; dans laquelle maintenant je trouvay beaucoup de petits animaux les uns comme ceux de l'eau de fleur de noix du muscade du 23e de ce mois, les autres de cette forme [Fig. 35], qui fretilloient de la queue.

    30 Aug.  Dans l'eau de fl. de noix musc. je ne trouvay plus d'oeufs mais assez grand nombre d'animaux comme ceux du poivre de la première grandeur [Fig. 36] qui courroient a l'ordinaire.

    Dans l'eau de Thè il y avoit des ovales mediocres [Fig. 37] qui avoient l'allure unie, Et d'autres comme des petits poissons avec des mouvements vifs [Fig. 38].

    Dans mon eau de poivre peu d'animaux de la seconde grandeur.

fig. 39, 40     Dans l'eau de poivre de Thuret, gardée dans une petite fiole ou il n'y avoit point de poivre au fond, il y avoit plusieurs des animaux de la premiere grandeur dont la pluspart alloient extremement viste.
    L'eau se deseichant il restoit de ces animaux une matier informe [Fig. 39], qui semble huileuse, puisqu'elle ne s'evapore pas comme l'eau.

    Dans l'urine rien de vivant. Il y avoit plusieurs oeufs attachez au nombre de 2, 3, 4 etc. et quelques unes des petites anguilles mortes [Fig. 40].

    31 Aug.  l'eau de Thè. quantitè de la seconde grandeur comme le 30e. de figure ovale. des autres petits poissons il n'en paroissoit plus.

[ 707 ] [ v ]

    Dans la fleur de muscade peu de grands comme le 30e. Et quelques tres petits.
    Dans l'urine beaucoup d'oeufs sans mouvement.
    Dans de l'urine fraische apres qu'elle fut evaporee sur le talc, il y avoit plusieurs petites masses transparentes de cette figure [Fig. 41], d'autres quarrees [Fig. 42] d'autres irregulieres. Et quantite de petits hexagones [Fig. 43], dont quelques uns estoient tres parfaits.

fig. 41-46

    Dans mon eau de poivre quantitè de ceux de la seconde grandeur [Fig. 44], comme dans l'eau de Thè, fort remuants, et un ou deux grands [Fig. 45].
    Dans une autre eau de poivre fort puante, des figures comme d'animaux morts [Fig. 46]; comme j'en ay encore observè d'autres fois, mais jamais vivants.

    5 Sept.  dans mon eau de poivre, point d'autres que de la seconde grandeur [Fig. 44], et pas beaucoup.
fig. 47, 48     dans l'eau de Thè grande quantitè de ceux de la seconde grandeur. Et quelques uns de la premiere qui alloient d'une estrange vitesse et parfois s'arrestoient tout court. ils paroissoient mesme un peu plus grands que ceux du poivre, et l'on y voioit quelque espece d'entrailles ainsi [Fig. 47], et des petits pattes estendues tout autour, mais a peine visibles.

    Eod. 5 Sept.  Dans de l'eau on avoit trempè un morceau de poire (c'estoit d'une espece qui est d'une belle couleur jaune et rouge par dehors) il y avoit grande quantitè de ceux de la seconde grandeur mais ayant cette figure [Fig. 48], ils estoient moins vifs que ceux de l'eau de Thè.

    Eodem 5 Sept.  dans l'eau de cloux de girofle qui avait estè desseichée le jour d'auparavant, il y avoit des animaux de la seconde grandeur, mais non pas grande quantitè, semblables a ceux de l'eau de poire.

    Eodem 5 Sept.  Dans l'urine rien de vivant mais quantitè de ces boulettes transparentes comme des oeufs. Et ayant mis de petites goutes rondes de cette urine sur le Talc, je remarquay avec le microscope que ces oeufs, et sans doute la liqueur mesme avec eux,

[ 708 ] [ v ]

avoient un mouvement continuel par lequel ils montoient dans le milieu AB [Fig. 49] de la goute et puis descendoient par les deux costez CD, et montoient en suite encore par AB, et ainsi tousjours, car je suivois ces graines, et descendoient.

fig. 49, 50     Cette continuation de mouvement est estrange, et ressemble a celle de la matiere qui passe a travers l'aimant. Je mis par 3 fois des gouttes nouvelles et vis tousjours la mesme chose.
    les jours suivants ce mouvement n'estoit pas si manifeste.

    7 Sept.  Dans l'eau de Thè quantitè de la seconde et 3e grandeur. Et aussi beaucoup des grands qui tantost alloient lentement, tantost d'une extreme vitesse, et parfois tout en rond [Fig. 50].  [ • treme ]

    Eod.  dans mon eau de poivre quantitè de la seconde grandeur, avec des mouvements vifs. dans l'eau de poire rien de vivant.
    Dans l'eau de cloux de girofle rien de vivant.

    8 Sept.  mis quantitè de poivre, receu de M. Romer, dans de l'eau de fontaine, tout entier.

    9 Sept.  Dans l'eau de Thè comme le 7e.
fig. 51, 52     Dans l'eau de poivre (il y avoit bien 1/3 de poivre contre 2/3 d'eau) dont la graine m'avoit estè envoiée par M. Romer, et qui ne trempoit que depuis 18 heures, je trouvay quelque peu d'animaux de ceux que j'ay appellè de la première grandeur ou peu s'en faut [Fig. 51], et quantitè de petits de forme longue [Fig. 52], dont quelques uns faisoit parfois le mouvement d'anguille.

    Eod. 9 Sept.  Dans du jus de resins blancs, et noirs, mis en experience le jour auparavant, rien de vivant, mais bien de parties grasses et heterogenes, par lesquelles je remarquay le mouvement dans ce jus que j'avois vu dans l'urine le 5 Sept.

    Eod. 9 Sept.  Dans l'eau de clous de girofle gardée longtemps, un infinitè de tres petits animaux remuants continuellement, et dont toute l'eau fourmilloit. Et point d'autres. On n'en pouvoit point distinguer la figure a cause de la petitesse.

[ 709 ] [ v ]

    10 Sept.  Jus de resins rien de vivant. le mesme mouvement y estoit. Cloux de girofle de mesme que le 9e.
fig. 53     dans de la biere mise le 9e. rien de vivant, mais quelques figures longues sans mouvement [Fig. 53].
    Eau de Thè comme le 7e plusieurs de la 2e grandeur alloient en serpentant.
    Eau de poivre du 8e, quelques amas roulants de 6 ou 7 animaux ensemble. au reste comme le 9e.

    11 Sept.  dimanche.  Eau de poivre susdite grande quantitè d'animaux de la premiere grandeur, nez en moins de trois jours.
    Eod.  Eau de Thè comme le 7e.
    Eau de clous de girofle, fourmilloit tousjours par tout de petits animaux.
    dans la biere gardée de 2 jours il sembloit qu'il y avoit de petits animaux vivants.
    dans le jus de resins rien de vivant. le mouvement de circulation de mesme que le 10e.

    16 Sept.  a 10 heures.  mis peu de poivre entier dans de l'eau de fontaine, scavoir quelque 50 grains dans une porceline à prendre du Thè.
    le soir a 11 h.  il n'y avoit encore rien de vivant.

fig. 54, 55     17 Sept.  a 9 h. du matin.  il y avoit grande quantitè de fort petits animaux, tres peu de mediocres [Fig. 54], et quelque nombre de longues anguilles [Fig. 55] egalement grosses par tout le corps, se pliant fort peu quand elles avancoient. Tantost l'un bout alloit devant, tantost l'autre en rebroussant chemin, de sorte que l'on pourroit les nommer amphisbanes, comme ces serpents qu'on dit avoir deux testes. Il y avoit 2 ou 3 jours que j'avois desia vu de ces anguilles.

[ 710 ] [ v ]

fig. 56-58     dans l'eau de poivre du 8 sept. une infinitè d'animaux de la premiere grandeur [Fig. 56] et grand nombre de ces anguilles susdites. de plus quantitè de mediocres [Fig. 57]. Je regardois tous ces animaux non pas directement contre la lumiere mais en detournant un peu le microscope, ce qui les fait paroistre sur un fond noir. On decouvre mieux par ce moyen les moindres animaux ayant vie, et l'on distingue aussi mieux les parties des grands.
Ceux de la premiere grandeur paroissent avoir le corps rehaussè de petites bosses arrangees comme dans cette figure [Fig. 58]. Pour la forme du corps, elle est ovale d'un sens et ronde ou peu s'en faut de l'autre, ce qui paroit assez quand on les voit tourner de ces sens que la teste ou le derriere est vers l'oeil. Et encore de ce qu'en courrant ou nageant on leur voit tousjours cette mesme form [Fig. 58], car on les verroit parfois de costè et moins larges s'ils etoient plats, puisqu'ils ont assez d'espace dans l'eau pour y nager en cette posture.

    Je ne scaurois leur voir des pieds, mais au contraire il me semble voir bien clairement qu'ils n'en ont point, et la forme ronde le persuade encore. Comment font ils donc pour aller si viste, et pour tourner comme ils veulent, car on ne voit point qu'ils plient leur corps en allant, comme font les poissons. Je ne me scaurois imaginer autre chose sinon qu'ils ont la facultè d'enfler une partie de leur corps et cela successivement depuis la teste jusqu'à la queue, de sorte que cette enflure ou bosse parcourt fort subitement toute la longueur du corps et puis recommence depuis la teste ce qui suffit pour faire avancer l'animal.
fig. 59, 60 Or quelque petite que soit cette bosse elle suffit pour faire le mouvement parce qu'elle va viste et pousse l'eau, comme feroit une rame qu'on feroit traverser l'eau en la portant de la proue vers la pouppe. Il est vray qu'on ne voit point cette enflure, mais j'attribue cela à sa petitesse et a la vitesse dont elle parcourt tout le corps de l'animal [Fig. 59].

    18 Sept.  a 10 h. du matin.  dans l'eau de poivre du 16e. Il y en avoit beaucoup de le seconde grandeur [Fig. 57] et tres peu qui estoient un peu plus grands et fretilloient en allant.

    dans l'eau de poivre du 8e, il y en avoit quantitè de la premiere grandeur [Fig. 58], beaucoup de la seconde qui frestilloient et estoient sans couleur, et outre cela beaucoup de plus petits [Fig. 60] qui courroient viste. Peu ou point d'anguilles. Il y avoit beaucoup de pelotons composez de 2, 3 ou 4 animaux de la premiere grandeur,

[ 711 ] [ v ]

fig. 61 se tenants ensemle et roulants ainsi, le jour d'auparavant ils estoient la pluspart composez de deux [Fig. 61].
    Eod. 18 Sept.  au soir a 10 h.  dans l'eau de poivre du 16e. grande quantitè de la seconde grandeur avec un mouvement viste.

    19 Sept.  dans l'eau de poivre du 16e. grande quantitè de la seconde grandeur, qui sembloient un peu plus grands que le jour d'auparavant. Point de la premiere: ce qui fait voir que la quantitè de poivre les fait naitre plutost, car il y en avoit le 3e jour dans l'eau du 8e.
    dans l'eau de poivre du 8e, il n'en paroissoit pas beaucoup de la premiere grandeur. Mais apres avoir ostè la peau de cette eau, en la remuant en mesme temps, et l'avoir laissè reposer peu de temps, j'en tiray grande quantitè.

fig. 62-65     eodem a 8h du soir,  dans l'eau de poivre du 16e, quelque peu de ceux de la premiere grandeur, et beaucoup de la seconde [Fig. 62]. Ayant un peu remuè cette eau je pris plus de 30 grands a la fois et peu de petits. Ayant encore remuè je ne pus prendre que 2 ou 3 grands et beaucoup de petits. Ce qui marque qu'ils sont placez par trouppes.

    20 Sept.  dans l'eau de poivre de chez Thuret que M. Romer m'apporta, qu'il disoit avoir este gardée longtemps, et qui n'estoit quere colorée; il y avoit une nouvelle espece d'animaux de cette figure [Fig. 63], le devant du corps estoit clair et le reste obscurci par quantitè d'entrailles ou de bulles, le derriere finissoit en pointe ou queue, et en s'arrestant ils retiroient parfois toute cette queue dans leur corps, et en poussoient aussi quelquefois une autre du costè de devant. tant leur corps estoit mol et flexible, en mouvant ils se mettoient en rond. Je les vis quelque fois de cette figure [Fig. 64] ou ainsi [Fig. 65]. Il y en avoit dans la mesme eau des ordinaires [Fig. 56] et une infinitè de tres petits, qui remuoient viste.

[ 712 ] [ v ]

fig. 66     21 Sept.  dans l'eau de poivre du 16e, il y avoit bon nombre des ordinaires de la prem. grandeur, et grande quantitè de ceux de la seconde qui courroient viste de tous costez. Vu derechef de ces grands a queue dans l'eau de Thuret. quelquefois le devant estoit estroit et le derriere plus large ainsi [Fig. 66], et alloient de cette façon. Se changeant par apres en toute sorte de figures.

    25 Sept.  dim.  Dans l'eau de cloux de girofle ou j'avois adjoutè de l'eau le jour d'auparavant. Tout fourmilloit de petits animaux, comme cy devant. Je jettoy une grande partie de cette eau, et y en remis de fraiche. Dans mon eau de poivre du 8e. beaucoup de la premiere grandeur mais beaucoup plus de la seconde. Des grands il y en avoit d'attachez 2 a 2 et 4 a 4.

    Dans l'eau de Thuret du 20e, peu de ces grands à queue. Une infinitè de petits qui fourmilloient, et sembloient estre devenu un peu plus grands qu'ils n'estoient le 20e.

    27 Sept.  l'eau de poivre du 16e estoit presque tout sechée. J'y en remis d'autre dessus.

fig. 67, 68     28 Sept.  Dans cette eau il y avoit une fourmilliere de petits animaux de cette figure et grandeur comparée aux autres [Fig. 67]. Il y avoit aussi quelques animaux de la premiere grandeur mais moins transparents a cause de quantitè de bulles dont elles sembloient remplies ou composees [Fig. 68]. Mais il y avoit outre cela bon nombre de la grandeur extraordinaire [Fig. 69] fort transparents. plats par dessous et ayant le dos elevè comme des tortues,

[ 713 ] [ v ]

fig. 69-72 j'en vis un de cette grandeur [Fig. 70] qui se courboit en plusieurs postures. Il y en avoit encore de la mesme grandeur mais de figure ovale qui courroient fort viste et bien plus que ces autres que je viens de dire. leur figure estait telle [Fig. 71]. Ils estoient aussi les plus transparents de tous, quelques uns estoient accouplez deux a deux de cette maniere [Fig. 72] et courroient ainsi.

    Toute la peau de ces animaux est relevee en petites bosses ou inegalitez; ce qui paroit en les regardant entre le fonds noir et le clair [<]. Ils sont aussi plats par dessous, et ont le dos elevè comme les tortuës.

    29 Sept.  dans la mesme eau, ou j'en avois adjoutè de fraiche le jour d'auparavant, il y avoit moins de petits animaux que cy devant, mais plus des grands et longs, peu des ovales. de ces longs il y en avoit plusieurs attachez ensemble deux a deux ainsi [Fig. 73] l'un tenant l'autre par un endroit pres de la teste. Ces testes paroissoient plus claires que le reste du corps, et vers la queue il y avoit une ou deux taches noires qui peut estre sont des ouvertures. Il y en avoit deux attachez par les testes mesmes et qui sembloient se tourmenter beaucoup pour se separer, sans en pouvoir venir a bout [Fig. 74].

fig. 73, 74

Ceux qui estoient seuls faisoient beaucoup de tours et de culebutes dans l'eau, de mesme que des poissons. Et lors qu'ils rencontroient quelque chose de la teste ils reculoient subitement.

[ 714 ] [ v ]

fig. 75-79 Il y avoit aussi des animaux de la grandeur ordinaire [Fig. 75] qui alloient viste, et quelques amas de plusieurs roulants ensemble [Fig. 76].

    2 Oct.  dim.  dans l'eau de cloux de girofle que j'avois rafraichie le 25 Sept. il y avoit quelques uns de ces grands animaux tout pareils a ceux de l'eau de poivre du 28 Sept. Et quelques autres de cette grandeur ordinaire.

    dans un peu d'eau de poivre, pris il y a quelques jours de la fiole du 8 Sept. il n'y avoit que quantitè de petits [Fig. 77] et peu de grands. J'y mis beaucoup d'eau dessus.
    *)  Fig. 78: ébauche d'un des microscopes à boulettes [<].

    5 Oct.  dans l'eau on avoit trempè de la graine de . . . . Hire. il y avoit 7 ou 8 jours, je trouvay grande quantitè d'animaux de la seconde grandeur, et peu de la premiere. Mais de plus quelques uns de ces ovales de grandeur extraordinaire comme il y en avoit le 28 sept. dans l'eau de poivre et le 2 oct. dans l'eau de cloux de girofle.

    6 Oct.  dans l'eau de poivre du 16 sept. il n'y avoit rien que beaucoup d'animaux de la premiere grandeur ordinaire, et une fourmilliere de tres petits, les extraordinaires Ovales ni les longs n'y estant plus, parce que la tasse avoit estè renversée, en sorte que tout le dessus de l'eau s'estoit respandu. J'en versay de fraiche sur le peu qu'il y restoit.

    dans l'eau de cloux de girofle, grande quantitè d'Ovales de la grandeur extraordinaire mais de forme un peu plus longue que ceux du 2e oct. [Fig. 79]. Il y en avoit aussi beaucoup de ces ordinaires, et peu d'autres fort petits.

    dans l'eau de poivre du 8e sept. Rien que beaucoup de la premiere grandeur, et plus de la seconde fort vifs.

    7 Oct.  dans l'eau de cloux de girofle, des grands extraordinaires en Ovale comme hier, et d'autres de pareille forme et grandeur mais moins transparents ayant le corps plein comme de petites bulles jaunatres qui sembloient rouler dedans pendant que l'animal courroit. le devant terminoit en pointe [Fig. 80] qui n'estoit pas de costè comme aux autres plus transparents.

[ 715 ] [ v ]

fig. 80-82 Il y en avoit aussi dont la peau estoit avec des rayes, ainsi [Fig 81]. de plus de ceux de la premiere grandeur mais presque ronds [Fig. 82].

    Dans l'eau de poivre du 16 sept. qui avoit estè renversée, il y paroissoit derechef quelques uns des longs de grandeur extraordinaire point d'ovales. bon nombre de petits de la 2e grandeur.

    dans l'eau . . . . Hire comme le 5 oct. mais moins de grands extraordinaires. ceux de la premiere grandeur paroissoient à peu pres ronds [Fig. 82], avec quelques inegalitez.

    dans l'eau de poivre de Thuret du 20e une fourmillere de ceux de la seconde grandeur. Et peu de ces grands a queue [Fig. 83].

fig. 83-85     18 Oct.  dans l'eau de poivre du 8e sept. que je n'avois regardée depuis plusieurs jours, je trouvay tres grande quantitè de ces animaux a queue [Fig. 84] comme dans l'eau de Thuret. Ils paroissent plus bruns que tous les autres, soit a cause de leur entrailles soit a cause des petites bosses par dehors. Vers la partie de devant ils sont plus transparents. La queue semble quelque fois double, mais c'est une deception de la vüe, et quand ils nagent à la veritable distance ou ils paroissent le plus distincts, la queue n'est que simple. Ces animaux sont ronds et non pas plats.

    Il y en avoit quelques uns de la grandeur ordinaire, et beaucoup de plus petits et un peu longs [Fig. 85].

    29 Oct.  dans la mesme eau peu de ces grands a queue. Peu de la grandeur un peu plus qu'ordinaire [Fig. 86]. Une infinitè de petits qui estoient fort vifs.


[ Cf. la lettre de 18 nov. 1678: VIII, 124-5.]

[ 716 ] [ v ]

fig. 86-89     Dans l'eau de coriandre mise depuis 8 ou 10 jours, beaucoup de presque ronds [Fig. 87], allants assez lentement. d'autres avec des queues [Fig. 88]. d'autres plus petits allant viste. d'autres tres petits et vifs à peine visibles.

    25 Nov.  dans l'eau de Coriandre que m'apporta le faiseur d'instruments Butterfield*) il y avoit, outre quantitè de ces animaux de mediocre grandeur, de fort grands de cette figure [Fig. 89] le bout A allant devant. Ils tournoient toujours en rond comme un cheval qui fait le manege, le costè C estant interieur.
    [ *)  'Extract of a Letter from Mr. Butterfield Mathematique Instrument-maker to the French King, about the making of Microscopes with very small and single Glasses', in Phil. Trans. 12, No. 141 (sept.-nov. 1678) 1026-7.]

    26 Nov.  dans l'eau de poivre longtemps gardee que m'avoit apportè Mr. Romer il y avoit une nouvelle sorte de grands animaux de cette forme [Fig. 90] estant attachez par une longue queue à quelque tas d'ordure ou de graisse, qui demeuroit ferme la pluspart. Et l'animal n'avoit point d'autre mouvement sinon que de temps en temps il reculoit fort subitement sur sa queue qui se tortilloit alors comme dans cette seconde figure.
fig. 90

    Puis il se remettoit d'abord comme auparavant. Ils sembloient avoir une bouche tres large qui s'ouvroit quand la queue estoit estendue et l'eau sembloit circuler par cette bouche, contre laquelle de petits animaux venoient s'elancer souvent, sans pourtant jamais y entrer. dans les entrailles il y avoit bien de choses a voir, comme des bulles ou des oeufs. le corps est rond comme une nefle.

    22 Dec.  Je mis de l'eau de poivre dans une petite fiole à geler a l'air, apres quoy l'ayant fait degeler, je trouvay tous les petits animaux morts ou sans mouvement. Mais 2 jours apres ils estoient revenus.

fig. 91    Eod.  Je mis une fiole avec de l'eau de poivre ou il y avoit des animaux [Fig. 91], dans de l'eau bouillante, et la laissay quelque temps. l'ayant en suite ostée et laissè refroidir tous les animaux estoient morts et 3 jours apres il n'y parut encore rien de vivant.

[ 717 ] [ v ]

1679

    Pricipiis Jan.  dans mon eau de poivre du 9 Sept. que j'avois mise dans la cheminée pour la preserver de la gelée, je trouvay de ces animaux à queue comme le 26 nov.: et j'en vis un qui alloit en trainant sa queue apres qui n'estoit attachée à rien.

fig. 92, 93     Ainsi tous les mesmes animaux sont venus dans cette eau, que dans celle de M. Romer du mesme poivre, mais plus tard dans la miene parce qu'elle avoit estè mise plus tard à infuser.

    5 Avril.  mis du poivre de M. Romer dans de l'eau.

    le 8e [Avril].  quelque peu de petits animaux de cette grandeur [Fig. 92] et grande quantitè de tres petits allant viste.

    18 Avril.  Outre les precedents, beaucoup de ces longues anguilles qui avancent lentement tantost d'un costè tantost l'autre. Il y en avoit qui n'avoient que la moitiè ou le tiers des autres en longueur [Fig. 93].

[ 718 ] [ v ]

fig. 94-98     24 Juin.  Dans la mesme eau plusieurs mediocres, plusieurs grands a queue comme du 26 Nov. 1678. des anguilles comme le 18 avril dernier grande quantitè. Et une autre sorte de cette figure [Fig. 94] avec de petits pieds par devant. Ils alloient d'une estrange vitesse souvent en rond et en tournant fort court.

    Il y avoit aussi de grands, a peu pres comme ceux de 25 Nov. 1678, ils alloient aussi fort viste mais non pas encore tant que ces autres que je viens de descrire. Il y en avoit encore de ces petits en quantitè [Fig. 95] qui courroient comme les ordinaires mediocres. de sorte qu'il y en avoit de 6 especes differentes tout a la fois dans cette eau.

    Je remarquay, en continuant d'observer, que ces grands qui alloient viste, n'estoient pas comme ceux du 25 Nov. mais tels [Fig. 96], avec des pieds par devant, et que ces animaux se racourcissoient quelquefois subitement, comme ceux a queue du 26 Nov. Peut estre de ceux cy viennent ceux a longues queues.

    Il y en avoit de ronds [Fig. 97] attachez deux a deux et souvent 3 ou 4 ensemble [Fig. 98]. Et il sembloit qu'il y eut de petits oeufs attachez tout autour d'eux qui flottoient comme tenants par des petits filets.

    Eod. 24 Juin.  Mis du poivre bien lavè dans de l'eau de fontaine, et fermè la fiole d'une piece de chamois liée sur le col; pour voir s'il y naistra des animaux. Mis dans une autre fiole ouverte du mesme poivre dans de la mesme eau.

    26 Juin.  quantitè d'anguilles dans la fiole ouverte, et quelques mediocres [Fig. 99]. dans la fermée moindre quantitè d'anguilles et de ces mediocres.

[ 719 ] [ v ]

fig. 99, 100     29 Juin.  une infinitè d'anguilles dans la fiole ouverte, avec plusieurs grands a queue comme du 26 nov. 1678. Et d'autres grands et longs [Fig. 100] qui couroient viste, et vers la fin avoient ce mesme mouvement soudain et convulsif en se resserrant en eux mesmes, comme les grands a queüe. Il y en avoit de ceux qui n'avoient points de queüe, d'autres ou elle estoit courte.

    3 Juill.  dans la fiole fermée aussi bien que dans l'ouverte il y avoit de ces grands animaux qui courroient tres viste et des grands a queue, outre quantitè de mediocres et une infinitè d'anguilles.

fig. 101-103     3 Aoust.  dans de l'eau ou des fleurs du rosmarin et de la lavende avoient trempè avec leurs queues pendant 4 ou 5 jours je trouvay tres grande quantitè d'animaux ordinaires, plusieurs de cette figure et grandeur [Fig. 101] qui courroient d'une grande vitesse; et d'autres fort grands [Fig. 102] qui courroient aussi bien viste et souvent en tournoiant. Il y avoit aussi quelques corps morts de cette figure [Fig. 103] dont il y en a aussi une grande quantitè dans une petite bouteille d'eau de poivre. Et je ne me souviens point d'en avoir jamais vu de vivants de cette forme. Il me semble que tous ces animaux vienent de dehors, ou des oeufs que des animaux qui nagent dans l'air vienent pondre sur ces eaux corrompues.

fig. 104     7 Mart. 1680.  Regardè de mon urine que j'avois gardée 3 ou 4 jours dans une tasse de porcelaine ouverte. Il y surnageoit une petite peau comme de quelque graisse, dont ayant mis dans le microscope, c'estoit une infinitè de petits animaux qui remuoient tous et se mesloient les uns parmy les autres, mais je n'en pus distinguer aucune figure a cause de leur petitesse, ils paroissoient ronds [Fig. 104].


[ Quelques figures de 'petits animaux' dans une lettre de Constantijn, frère, à Christiaan, 26 août 1679 (VIII, 205, réponse: 213).]




Home | Christiaan Huygens | XIII | Observations (top) | suite